L’embrayage est une pièce d’auto qui sert de lien entre les roues et la rotation, à la sortie du moteur. Le moteur ne doit, en aucun cas, s’arrêter de tourner, sinon il cale. Si le moteur est directement raccordé aux roues, la voiture va caler dès qu’elle s’arrête, parce que l’arrêt des roues arrêterait le cycle du moteur. C’est d’ailleurs ce qui se produit lorsqu’on s’arrête sans faire un débrayage. En plus, l’embrayage est essentiel au changement de vitesse. Cette pièce d’auto fait passer d’un rapport à un autre. À noter que l’embrayage est généralement situé entre le moteur et la BV, BV étant la boîte de vitesse. Il ressemble à un disque dont la face est crantée.

Comment ça fonctionne ?

Le lien qui se produit entre le moteur et la BV (boite à vitesse) se fait grâce à deux disques : volant moteur et disque d’embrayage. Ces deux disques se décollent l’un de l’autre en fonction de la force d’appui sur la pédale d’embrayage. Selon la voiture, les deux disques peuvent être plongés dans l’huile. Mais, sur certains véhicules, le système peut aussi être sans huile. L’usure de l’embrayage se produit quand les deux disques se collent l’un à l’autre. À noter que le couple maximal du moteur est évoqué dans cette situation, parce que le couple volant moteur/embrayage ne peut recevoir une puissance illimitée. Si le système reçoit une puissance trop importante, les deux disques vont glisser l’un sur l’autre et ne restent pas solidaires. C’est pour cette raison qu’il est inutile d’accroître la puissance du moteur, lorsque la transmission ne peut pas la supporter.